17/02/2016

OUI à la restauration et à l’agrandissement du Musée d’Art et d’Histoire

votation,genève,mahLe 28 février prochain, les 120'000 électrices et électeurs de la Ville devront se prononcer pour ou contre la restauration et l’agrandissement du Musée d’Art et d’Histoire (MAH). L’enjeu de cette votation dépasse outre mesure le cadre de la Ville. En effet, l’attrait du Musée d’Art et d’Histoire concerne toute la région franco-valdo-genevoise. Il devrait même trouver - grâce au projet de restauration et d’agrandissement - une renommée internationale qui dépassera largement les frontières suisses et apportera un véritable rayonnement à Genève.

Avec la construction de la Nouvelle Comédie, Genève désire faire place aux grands projets culturels ambitieux dans lesquels fait partie aussi le MAH. Pour développer une véritable politique culturelle, il est nécessaire d’investir dans les lieux qui accueillent les artistes, les œuvres, les acteurs-trices culturels au sens large et ouvrent leurs portes grand aux différents publics fidèles ou encore à conquérir.


En tant que Conseillère municipale siégeant à la Commission des finances, j’entends souvent la question suivante :

Doit-on investir 64 millions de francs d’argent public pour améliorer une infrastructure publique qui nous permettra de fournir plus de prestations culturelles et dans de meilleures conditions qu’aujourd’hui ?

Pour répondre sereinement à cette question, il faut rappeler la quadruple légitimité de ce projet de restauration et d’agrandissement du MAH :

La légitimité architecturale.

votation,genève,mahS’il n’y a pas eu de concours, il y a bien eu un appel d’offre à deux tours et l’attribution de ce marché à trois bureaux d’architectes (celui de Jean Nouvel, mais aussi 2 bureaux genevois qui connaissent parfaitement le contexte local). Cela ne fait l’objet d’aucun recours. De plus, le projet du MAH a bien été accepté par la commission des monuments de la nature et des sites (CMNS) qui a pu imposer ses exigences. Il apparaît aussi essentiel de soulever que Jean Nouvel est l’un des plus grands architectes contemporains connu internationalement, avec des réalisations emblématiques, comme l’Institut du monde arabe à Paris, la Tour Agbar à Barcelone, le musée du Quai Branly ou encore la Tour Doha au Qatar. Il faut se rendre à l’évidence : de nouveaux publics viendront à Genève pour voir aussi l’architecture du nouveau MAH réalisé par Jean Nouvel !

La légitimité économique.

votation,genève,mahCe projet est parfaitement soutenable pour les finances de la Ville avec la prise en charge de plus de la moitié du coût par des partenaires privés, soit 67 millions de francs. Depuis tous temps, la promotion de l’art est étroitement liée au mécénat, à des fonds privés ou à des familles qui ont légués généreusement leurs collections à l’Etat, comme les sœurs Rath grâce à qui nous avons le Musée Rath. Il en va de même dans tous les pays, comme à Lisbonne et sa Fondation Gulbekian. Calouste Gulbekian était d’abord un homme d’affaires, puis un grand collectionneur d’œuvres d’art précieuses. C’est à travers ces liens étroits entre fonds privés et art que se sont développés les plus grands musées, les plus impressionnantes collections d’art.

Cependant, les opposants n’ont pas tort de dire que le principal partenaire privé fait une excellente affaire, mais ils ont tort de ne pas reconnaitre que la Ville fait aussi une excellente affaire : un versement de 40 millions de francs et la mise à disposition d’une collection exceptionnelle pendant 99 ans. Outre le fait qu’il serait complètement absurde de se passer de ces partenaires privés, il serait aussi économiquement absurde d’attendre quelques années que les taux d’intérêt des emprunts de la Ville remontent à 4 %, alors que la Ville a la capacité d’emprunter aujourd’hui à 1%. Enfin, n’oublions pas que si ce projet a un coût direct, il va aussi engendrer des retombées économiques importantes, participant à l’attractivité touristique de la Ville. Ce projet doit donc être lancé maintenant sous peine de perdre des millions de francs !

La légitimité politique.

votation,genève,mah Le projet de restauration et l’agrandissement du MAH est soutenu par le Conseil administratif unanime et par une majorité du Conseil municipal. Personne n’a d’ailleurs remis en cause le travail très complet effectué par la commission des travaux qui a auditionné l’ensemble des parties prenantes et pu aborder l’ensemble des problématiques liées à ce type de projet, notamment être rassurée sur la maitrise des risques de dépassement de crédit. Rappelons d’ailleurs, à ce sujet, que la Ville a récemment mené à bien un projet tout à fait comparable (à une échelle un peu plus petite). Il s’agit du Musée d’ethnographie de Genève (MEG), dont le budget a été parfaitement tenu et les délais de construction respectés.

 

La légitimité historique.

votation,genève,mah

Il suffit d’aller un jour de pluie pour constater les infiltrations d’eau au sein du musée. Nous avons une responsabilité pour protéger le patrimoine, répondre aux attentes contemporaines en matière de muséologie et permettre aux habitantes et aux habitants de s’approprier leur histoire. Il n’est pas possible de construire une société sans passé, sans histoire. Le MAH est ce lieu symbolique qui incarne non seulement l’histoire et l’esprit de Genève mais aussi son avenir. Par ce projet, il n’est pas seulement question d’architecture ; il est question aussi et surtout de la muséologie et de la conservation des œuvres ! Actuellement seul 1,5% des objets du MAH sont exposés! En outre, cela permettra de développer des activités individuelles et collectives autour des expositions, des animations de médiation originales, etc. La culture est vivante et un musée accessible à toutes et à tous représente le lieu par excellence qui peut rassembler et créer des liens pour un mieux vivre-ensemble. La construction d’une société de la connaissance ouverte sur le monde est un enjeu majeur.

Il est donc temps maintenant de donner une légitimité populaire à la restauration et à l’agrandissement du MAH !

 

15:23 Publié dans Genève | Tags : votation, genève, mah | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Le MAH sera comme toutes ces femmes qui ont recours à chirurgie esthétique. Il ne ressemblera à rien et usera d'artifices très coûteux pour la ville afin d'espérer attirer le chaland. Le seul satisfait sera le riche chirurgien Jean Nouvel. Que l'on construise un nouveau MAH à la place de la caserne des Vernets. Là on peut faire quelques chose de futuriste.

Écrit par : norbert maendly | 18/02/2016

Le MAH est poussiéreux et non digne des trésors qu'il possède dans ses caves faute de place pour les exposer.
Alors, oui, ces travaux de rénovation et d'agrandissement sont indispensables.
Je vote pour, les yeux fermés

Écrit par : Martine Treves | 19/02/2016

Les commentaires sont fermés.